Choisir le bon éclairage pièce par pièce

    Bien éclairer chaque pièce de la maison s’avère aussi important pour le confort des yeux que pour le moral général !


    ... Autant de raisons de réfléchir avant d’acheter car si l’on craque facilement pour les dernières suspensions à la mode, pour les adorables petits luminaires d’ambiance, ou pour un lustre décalé, il faut savoir que la luminosité apportée dans un lieu doit répondre à l'usage que l’on en fait. Salon, cuisine, salle à manger, chambre à coucher … Nos conseils sur les luminaires qu’il vous faut pour bien éclairer chaque pièce de la maison.


    Affichage:
    • L’éclairage de la pièce à vivre

      La pièce à vivre est une pièce polyvalente où l’on aime passer du temps autour d'activités variées, tantôt calmes et impliquant un besoin d’intimité, tantôt tournées vers l’échange. Parce que l’on n’aura pas besoin du même éclairage que l’on s’installe au salon pour y lire, se retrouver autour d’un jeu de société ou pour y recevoir des amis, l’éclairage de la pièce à vivre se doit d’être modulable.

      Un lustre efficace vous offrira un bel éclairage direct quand vous en aurez besoin. Un éclairage direct couvrant l'essentiel de la pièce est particulièrement appréciable quand les jours raccourcissent et que l’on est en demande de lumière. Complétez l’éclairage central avec des éclairages indirects pour créer des zones d’activités individuelles en installant des lampes posées sur des guéridons ou des lampes sur pied placées à proximité des fauteuils ou du canapé. Pensez aussi que l’éclairage participe à la décoration de la pièce. Installez des éclairages d’ambiance dans les niches murales ou dans certaines étagères de votre bibliothèque. Si vous avez des éléments précieux dans votre décor comme une sculpture ou un beau tableau au mur, éclairez-les avec des sources lumineuses focalisées qui les mettront en lumière!


    • L’éclairage de la cuisine

      De toutes les pièces de la maison, la cuisine est la pièce qui nécessite l’éclairage le plus efficace. Vous ne pourrez vous passer d’un éclairage direct (c’est à dire orienté directement sur l’objet) pour cuisiner confortablement. Des spots encastrés dans un faux-plafond au-dessus du plan de travail, une source lumineuse au-dessus du plan cuisson, des suspensions assorties pour l’éclairage général de la cuisine permettront d’obtenir une lumière bien adaptée. Si votre cuisine héberge un coin repas, prévoyez un éclairage dédié au-dessus de la table qui enveloppera cette zone conviviale d’une belle lumière à la fois efficace et non agressive.


    • L’éclairage de la salle à manger

      Dans la salle à manger, tout est question de proportions ! Choisir le bon luminaire, c’est opter pour une suspension ou un lustre adapté à la taille et à la forme de la table. Si la table est ronde, une suspension boule ou un lustre focalisé sur le centre de la table canalisera la lumière au bon endroit. Attention, il devra être ni trop gros, ni trop étriqué et placé à la bonne hauteur. Si la table de salle à manger est rectangulaire, un luminaire en longueur apportera le meilleur éclairage tout en structurant la pièce. Pensez aux suspensions composées faites de plusieurs abat-jour assortis qui pourront courir d'un bout à l'autre de la table.


    • L’éclairage de la chambre à coucher

      Lieu de repos et d’intimité, l’éclairage de la chambre se doit de favoriser la détente et l’endormissement. Il est néanmoins désagréable d’avoir en permanence le sentiment de « ne rien y voir » sous prétexte de tamiser l'ambiance ! Pour les moments de lecture tardive, choisissez des lampes de chevet efficaces. Vous opterez, soit pour des lampes à poser que vous placerez sur les tables de chevet, soit pour des appliques positionnées au mur de chaque côté du lit. Vous aurez aussi besoin d’un éclairage central pour les activités quotidiennes de rangement et d’entretien de la chambre. Si vous avez un dressing, éclairez-le avec des spots au plafond pour obtenir une lumière efficace et confortable vous permettant de bien voir vos vêtements dans les placards et dans le fond des tiroirs et des étagères.


    • L'éclairage de la salle de bain

      La salle de bain se veut de plus en plus douce, à la limite du spa. Oublions donc les éclairages trop violents qui agressent et donnent mauvaise mine comme les néons ou les LED trop blancs. Mais la salle de bain reste le lieu où l’on se refait quotidiennement une beauté avec ce que cela implique de gestes précis et de nécessité de voir dans le détail. Un plafonnier ou des spots puissants sans être agressifs en guise d’éclairage central, assortis de points lumineux fonctionnels au-dessus des vasques et près des miroirs pour bien éclairer le visage apporteront le juste équilibre entre douceur et efficacité. Attention, l’éclairage de la salle de bain se doit de respecter les normes de sécurité en vigueur. Celles-ci évoluant au fil du temps, il est important de se renseigner avant d’équiper la pièce en éclairages.


    Vous allez aimer

    Questions et Commentaires

Si vous avez aimé... Cliquez sur j'aime