Comment choisir l'éclairage de son salon

    Saviez-vous que l’éclairage d’un salon est essentiel à son confort .


    .. mais aussi à son esthétique ? Loin d’être annexe, l’éclairage est un élément clé du salon à double titre. Elément de confort, l’éclairage joue sur l’humeur, la fatigue, le bien-être. Au plan de la déco, l’éclairage définit les volumes, met l’accent sur les éléments décoratifs que vous souhaitez mettre en valeur et pallie aux défauts d’une pièce. Choix du type de lampes, positionnement des luminaires, cohérence ou rupture de style, … pour rendre justice à vos efforts d’aménagement et de décoration ou pour « bien finir » votre pièce, il est indispensable de choisir le bon éclairage.


    Affichage:
    • Principes de base de l’éclairage du salon

      Le salon est une pièce de confort et non une pièce technique comme la cuisine ou la salle de bains. On s’y détend, on y invite ses amis autour d’un verre, on s’y installe confortablement pour lire … autant de situations appartenant au registre du plaisir et du mode « off ». C’est la raison pour laquelle l’éclairage devra privilégier l’ambiance plutôt que la vivacité de la lumière. Mais qui dit ambiance ne dit pas pour autant sous-éclairage ! S’il est évident qu’un salon sur-éclairé n’est pas convivial, il est tout aussi certain qu’un salon qui manque de lumière n’est ni une pièce agréable, ni une pièce fonctionnelle. Alors, éclairage central, éclairages d’ambiance, les deux … ?

      Réalisation : Glow Deco


    • L'éclairage central dans un salon

      Puisque l’on s’y détend, un point lumineux central dans le salon n’est pas incontournable. Néanmoins, il s’avère bien pratique au plus profond de l’hiver, quand les jours se font courts et que l’on est en manque de lumière. Si les éclairages d’ambiance sont à privilégier dans un salon, il est bien agréable de pouvoir rompre l’ambiance tamisée de la pièce de temps à autres pour bénéficier d’une lumière centrale efficace ! L’idéal : avoir une suspension ou un lustre au-dessus des tables basses du salon dont on modulera la lumière par un variateur d’intensité. De cette manière, il sera possible de jouer en même temps d’éclairages d’ambiance par petites touches et d’un éclairage central plus ou moins intense en fonction des besoins.

      Réalisation : Bérengère Leroy


    • Eclairer des zones

      Définissez différentes zones dans votre séjour : zone tables basses, zone de lecture, zone décorative, coin bureau, coin télé, … Privilégiez un éclairage direct au-dessus des tables basses (suspension, lustre ou lampe sur pied grand arc) et introduisez des éclairages d’ambiance pour éclairer les autres zones. Ces éclairages d'appoint se montreront indispensables, le soir venu, pour sculpter différents univers dans le volume de la pièce. Jouez sur le panachage d'éclairages directs (c’est à dire orientés directement sur l’objet) et indirects (c’est à dire dirigés vers le mur ou le plafond) pour mettre en scène des ambiances variées.

      Réalisation : Laurence Faure


    • Un lampadaire

      Le lampadaire est une ressource décorative précieuse. Son atout : il se pose directement au sol et se place et se déplace facilement au gré des changements de décor dans le salon ou dans la pièce à vivre. Le lampadaire sait se faire gracieux et peu encombrant. Il se montre donc idéal pour éclairer une zone en complément de l’éclairage principal. Positionnez votre lampe de sol près d’un canapé ou d’un fauteuil pour créer un coin périphérique lumineux idéal pour la lecture. Les lampadaires sur trépied, les lampadaires avec abat-jour ou encore les lampadaires arc offrent de belles lignes dans l'air du temps ainsi qu’un éclairage efficace.

      Réalisation : Marion Alberge Décoration


    • Eclairez vos oeuvres d'art !

      Ne ratez pas une occasion de valoriser un élément fort de votre décoration par un éclairage approprié. Vos œuvres d’art méritent d’être mises en lumière. Si vous n’avez pas équipé vos murs d’appliques murales pour vos tableaux, ayez recours à des lampes de sol ou des lampes à poser.

      Lampes : Réf. D1240 Jieldé


    • Eclairer avec des spots encastrés

      L’éclairage par spots encastrés dans un faux plafond offre un bel éclairage direct doux et moderne. Evitez les implantations quadrillées ; cherchez plutôt à répartir les spots par zones d’activité dans la pièce tout en veillant à conserver un espacement régulier entre les spots. Si vous choisissez des spots orientables, vous pourrez les diriger vers vos tableaux et autres décorations murales pour valoriser des points d’intérêt dans votre salon. Un variateur d’intensité vous permettra de moduler votre éclairage. Pensez aussi à éclairer vos niches murales avec des spots d’ambiance pour donner de la profondeur à votre pièce.

      Réalisation : Vincent Guillo


    • Mélanger les lampes pour créer de l’intérêt

      Si vous éclairez une pièce à vivre, il sera important de délimiter les différentes zones de la pièce. Salon, salle à manger, coin télé, coin bureau … devront être identifiables au premier coup d’œil. Variez les types d’éclairage pour sculpter et dynamiservotre grande pièce à vivre. Il sera judicieux de créer des espaces bien éclairés et d’autres plus intimes en fonction des besoins. Pour les espaces salle à manger et salon, une suspension ou un lustre descendra du plafond pour éclairer les tables. Choisissez des suspensions d’un même registre pour créer une unité entre la salle à manger et le salon dans la pièce à vivre. Pour les éclairages d'appoint, jouez avec les formes, les matières et les types de lampes pour donner de l'intérêt à votre décoration.
      Suspension Zettel'z d'Ingo Maurer
      Lampes d'atelier Jielde

      >> Plus de photos de cette métairie rénovée

      Réalisation : Maurice Padovani


    Autres articles