Des assiettes en installation murale

    La porcelaine s’installe partout, y compris là où on ne l’attend pas.


    C’est le cas des assiettes qui passent de la table aux murs pour s’accaparer de nouveaux territoires créatifs. Pensées comme des œuvres d’art, elles bousculent les codes avec des compositions graphiques innovantes.

    Question de cycle, tout revient sur le devant de la scène. Il fut un temps où la porcelaine racontait des histoires qui se déployaient sur nos murs. La belle assiette ou plus généralement, celle que l’on rangeait dans les collections « assiettes à thèmes », s’exposait au même titre que le tableau. Sur les murs, au dessus du buffet de la salle à manger ou encore sagement rangées dans le vaisselier. Certes, si cette déco semble un peu ringarde, le kitsch « Tendance Mamie » se réapprivoise sous d’autres formes, plus « arty », dirons nous ! Mais dans sa modernité, le phénomène laisse place à des compositions signées par des graphistes ou des designers. Dès lors, on redéfinit volontiers l’accrochage sous le qualificatif artistique de « Wall Plates », plus « hype », dirons nous cette fois-ci !


    Affichage:
    • De l’art de mettre en scène ses murs

      Dans l’héritage de la céramique du 19ème, la porcelaine et la faïence sont aujourd’hui dépositaires d’un des plus beau savoir-faire. Pour le faire perdurer, artistes et designers s’invitent à la table des plus grandes Maisons. Tout comme les chefs explorent de nouveaux territoires culinaires pour bousculer les codes esthétiques traditionnels. Bref, les arts de la table se réinventent pour servir le plaisir des sens mais aussi pour servir de nouveaux usages. La Maison Bernardaud fut l’une des premières à flirter avec l’exercice artistique en invitant Raymond Loewy à créer un service contemporain. Depuis, les signatures prestigieuses se sont succédées avec des Calder, Jr, Koons, Chagall, Alberola, Campana, Schnabel… Un terrain sur lequel se branche la nouvelle génération de porcelainiers. Ainsi si l’art s’invite à table, pourquoi ne pas l’inviter aux murs ? La démarche créative de Non Sans Raison en est le pivot car c’est bien à cette jeune maison, garante du savoir-faire porcelainier de Limoges, que l’on doit le concept de « Wall Plates ». Un prêt à accrocher de haute facture artisanale qui conjugue la créativité d’artistes plasticiens à un astucieux système d’aimants. Revisitant le concept du vaisselier d’antan, les assiettes s’installent au mur pour composer une fresque qui participe à la décoration intérieure. A portée de main, on en dispose en libre service du mur à la table !

      [Photo] The Eye Light Wall Plates de chez Non Sans Raison


    • Créations contemporaines.

      A la faïencerie Saint Georges, avec la quatrième génération qui a repris le flambeau, l’esprit de la faïence de Nevers se revendique dans la modernité. Ici, les assiettes racontent toutes sortes d’histoires qui prennent sens dans le fil de leur accrochage.
      Autant de créations contemporaines qui pourraient bien réveiller le talent de chacun pour des murs personnalisés !

      [Photo] Assiette de la série Industrielles. Diamètre 26cm. Décor main bleu cobalt. Modèle présenté : Beffes


    • Œuvre d’art murale.

      Barillet est le nouveau Wall Plates en porcelaine de Limoges de Non Sans Raison conçu par l'artiste et designer graphique Etienne Bardelli, alias Akroe. Sphérique et fragmentée, cette composition est constituée d'une constellation de fines formes géométriques aux tracés noirs de tailles et d'espacements variés. Ce jeu subtil d'ombres et de lumières, réveillé par l’encrage or sérigraphié sur le blanc, évoque l’œuvre de Louis Barillet, maître verrier de l'entre deux guerre.


    • Puzzle mural.

      Les Wall plates sont fournis dans un pack comprenant les services de table avec un nombre équivalent d'assiettes plates, creuses, à dessert, à pain, de présentation, les magnétiques et un guide de montage. Ces services de table pour 2, 4, 6, 8 ou 12 personnes deviennent oeuvres d’art une fois disposés au mur ! Réalisé en partenariat avec l’artiste italienne Paula Juchem, The CoCo Wall Plates propose ici une installation poétique et originale.


    • Assiettes en libre service mural.

      Pourquoi encombrer un placard de vaisselle alors qu’elle pourrait orner un mur ? Grâce à un système magnétique accroché au centre du dos de l’assiette (disque magnétique) et sur le mur (aimant), chaque pièce du vaisselier est disponible à portée de main et utilisable autant de fois que voulu, par une simple manipulation : accrocher - décrocher. Free bird Wall Plates de Claire Brewster.


    • Patrimoine architectural.

      L’assiette traditionnelle en faïence de Nevers est très souvent décorée d’un monument de Nevers : Pont de Loire, Cathédrale, etc. Dans ce service, ce sont des bâtiments industriels emblématiques de la Région de Nevers qui ornent les assiettes. Actuellement à l’état de friches industrielles, ou toujours en activité, ces « cathédrales industrielles » retracent le glorieux passé métallurgique et minier de la Nièvre.

      [Photo] Pont de chez Faïencerie Georges. Assiettes en terre blanche, émail blanc, oxyde de cobalt, façonnées et décorées à la main. Décor bleu cobalt sur émail cru. Composition avec 4 ou 6 assiettes. Collection Pont : Plat ø 43 cm - Assiettes ø 27 cm - Coupelles ø 13.


    • Grue

      Assiettes et plat en terre blanche, émail blanc, oxyde de cobalt, façonnés et décorés à la main. Décor bleu cobalt sur émail cru. Collection Grue de chez Faïencerie Georges : Plat ø 43 cm - Assiettes ø 27 cm


    • Esprit Couleurs.

      A moindre prix, à vous la liberté d’expression ! Fort de cette nouvelle inspiration, libre à vous de définir votre propre composition à des coûts plus abordables. Vous pouvez composer votre mur d’assiettes en partant d’une déclinaison chromatique, d’une thématique nature ou encore d’une installation vintage avec de jolies assiettes dépareillées à dénicher dans une brocante. Ci-contre, une composition Habitat libre de style chromatique avec des assiettes du quotidien.


    • Tendance Vintage.

      La Faïencerie de Gien est aussi reconnue depuis 1830 pour ses assiettes à thèmes et histoires parlantes. Inspirées des archives de Gien, elles traitent avec humour de la vie quotidienne. Recolorées, elles se remettent aux goût du jour. Collection d’assiettes à dessert et mignardises « Rébus » déclinée en orange proposée dans un coffret en bois de peuplier vintage.


    • Disparates.

      Ces assiettes en porcelaine aux motifs sérigraphiés de lignes d’écoliers se mélangent, se complètent, se répondent tout en composant un ensemble cohérent. MIX AND MATCH de Leslie David.


    Vous allez aimer

    Questions et Commentaires

Si vous avez aimé... Cliquez sur j'aime