Des façades contemporaines qui donnent envie de faire construire

    Débarrassées de leur lourdeur, les maisons nouvelle génération se distinguent par leurs façades contemporaines qui reflètent une volonté accrue d’intégration dans le paysage.


    La maison contemporaine telle qu’on se la représente prend l’allure d’un bâtiment au toit plat, aux finitions brutes et aux volumes géométriques percés de vastes surfaces vitrées. L’intention au-delà du principe esthétique : mieux connecter la maison à son environnement.


    Affichage:
    • Façade aux deux matériaux de la maison vague

      L’originalité de la maison vague : la toiture en zinc de forme hélicoïdale. La façade de cette maison à ossature bois est composée de plusieurs matériaux : bardage en Red Cedar et, en partie basse, des bio-briques très isolantes recouvertes d’un enduit à la chaux. Originale, presque ludique, cette maison n’en privilégie pas moins la performance énergétique pour un vrai confort de vie.

      >> Plus de photos de la maison vague de Gilles Poulain


    • Façade bois et fibres microciment

      La façade de la maison s'articule en deux volumes perpendiculaires - l'un habillé d’un bardage bois, l'autre en panneaux de fibres microciment. Les deux volumes sont reliés par un espace de transition entièrement vitré. C’est par la partie Nord principalement constituée de surfaces pleines que se fait l’accès à la maison. A l’Est et au Sud, les grandes ouvertures permettent de profiter des multiples vues et de capitaliser sur l’énergie naturelle du soleil.

      >> Plus de photos de cette maison contemporaine au Québec


    • Façade aux volumes imbriqués

      Difficile d’appréhender la forme de la House Pegasus. A l’image de son organisation intérieure qui déborde des traditionnelles zones jour / nuit, la façade en bois est un assemblage de volumes imbriqués. Les immenses baies vitrées laissent deviner la profusion de lumière naturelle qui, en journée, inonde la maison.


    • Façade en tasseaux de mélèze

      Voici une façade conçue pour rapprocher la maison du jardin. La partie supérieure en tasseaux de mélèze se fond dans la canopée des arbres. La partie inférieure se distingue par des modules de bardage redessinés comme des caissons laissés à nu. Une façade qui se montre naturelle, presque inachevée, pour s’inviter dans ce panorama champêtre sans déranger.

      Photo : Hervé Abbadie


    • Façade étirée en mélèze

      La façade en lames de mélèze de la maison étirée est presque minimaliste tellement sa forme rectiligne est simple. Sur cette partie plate du terrain, la maison ouvre sur la piscine. La grande baie vitrée laisse deviner la pièce à vivre, traversante et lumineuse. Sur la face opposée, la maison est faite de décrochés pour épouser la déclivité du terrain et offrir de multiples vues sur la campagne des Monts d’Or en région lyonnaise. Cette maison a été lauréate 2013 des Lauriers de la Construction Bois.


    • Façade en acier Corten

      La façade en acier Corten de cette maison située en Belgique a attiré de nombreux curieux lors des journées portes ouvertes de l’architecture. Sa couleur rougeoyante est le fruit de l’oxydation naturelle de l’acier sous l’effet de l’exposition aux intempéries. La façade est constituée de lames d’acier plus ou moins espacées qui régulent l’ouverture de la maison vers l’extérieur en fonction du niveau d’intimité requis.

      >> Plus de photos de la maison en acier Corten


    • Façade en verre

      Dans cette maison à ossature métallique, la façade est en verre, offrant aux habitants un contact unique avec la nature luxuriante qui l’entoure. Seules les menuiseries en aluminium anthracite ponctuent la façade transparente. Cette fascinante maison de verre rappelle l’iconique Glass House de Philip Johnson qui défraya la chronique au début des années 50.


    • Façade en crépi blanc et baies vitrées

      Cette façade rectiligne en crépi blanc offre de multiples cadres vitrés ouverts sur le jardin. Barbecue et terrasse maçonnée font partie de la structure, comme une invitation naturelle à la détente.


    • Façade en bois avec pans inclinés

      Cette maison à ossature bois présente un bardage en bois de mélèze non traité. Elle a été Lauréate en 2011 du concours national d'architecture "les lauriers de la construction bois" dans la catégorie des maisons individuelles contemporaines. Elle se caractérise par une forme douce en deux pans inclinés et un tissage de lignes fines apporté par les surfaces en tasseaux de mélèze .


    • Façade acier et bois en porte-à-faux

      Très visuelle, cette façade en deux volumes présente un spectaculaire porte à faux du volume supérieur. Deux revêtements marquent l’identité de chaque volume avec, pour la partie basse, un habillage en acier et, en partie haute, un parement en bois massif. Entièrement percé de baies vitrées sur deux façades, le volume du bas contient les pièces à vivre.


    • Façade contemporaine en bois

      Cette maison contemporaine a été pensée autour de son environnement. Préservation des grands arbres, intégration avec les maisons traditionnelles environnantes, tout le panorama a été pris en compte dans le projet architectural. La façade en bois a été vernie dans une teinte oranger rappelant les briques des maisons alentour.


    • Façade vitrée où la nature se reflète

      La façade de la villa Riviera est faite de bois et de baies vitrées surdimensionnées. Plantée face au lac à l'orée d'une pinède, cette maison de l’architecte grenoblois Olavi Koponen s’incline face à la nature intacte et offre un contact permanent avec son environnement.

      >> Plus de photos de cette maison au bord du lac


    Vous allez aimer

    Questions et Commentaires

Partager