Home Staging à l’américaine : Comment faire grimper le prix de sa maison ?

    Si le Home staging commence à faire des émules en France, il faut savoir qu’aux Etats Unis, le « staging » d’un bien immobilier dans le cadre d’une vente est loin d’être un phénomène nouveau.


    C’est même l’outil-clé pour vendre sa maison ou son appartement à des sommes autrement impensables !
    Le home staging consiste à rendre son bien le plus désirable possible par un habile travail de relooking pour en tirer le meilleur prix. Outre Atlantique, notamment dans les zones où l’immobilier connaît une réelle dynamique, on ne ménage pas ses efforts pour qu’un bien fasse illusion. Car on l’a bien compris : la valeur d’un bien est en partie soumise à la perception de l’acheteur ! Si nous commençons, en France, à prendre conscience du phénomène, en quoi sommes-nous en retard par rapport aux américains ? Et surtout, comment stage-t-on sa maison aux Etats Unis pour voir s’envoler le prix de son bien ?


    Affichage:
    • Donner l’impression que le bien a été refait à neuf

      La première démarche du Home staging à l’américaine consiste à véhiculer la perception que sa maison / son appartement est passé par une véritable rénovation. L’incontournable allié du staging : la peinture fraîche. Aux Etats Unis, l’intérieur est généralement repeint de fond en comble, dans des tonalités neutres de préférence. Salon, salle à manger, chambres à coucher … aucune pièce n’est épargnée. Le stratagème est efficace : un intérieur neutre, lumineux et qui sent le neuf fait naturellement rêver et a certainement plus de chances de « donner envie » qu’un intérieur aux murs simplement lessivés. La même règle s’applique en extérieur, et la façade est bien souvent, elle aussi, entièrement repeinte, notamment lorsqu’il s’agit d’une maison en bois peint comme il en existe beaucoup sur le continent Nord Américain.


    • Rehausser le niveau des prestations par de la simple déco

      L’œil a tendance à nous tromper et l’art de la décoration tient là un moyen puissant d’influencer notre jugement. Prenez une pièce sans charme particulier et équipez-la de meubles chic, d’éclairages indirects, de consoles bien pensées, d’objets de décoration de bon goût et garnissez les murs de tableaux abstraits ou d’œuvres en noir et blanc aux formats multiples … Même si vous vous dites que la déco y est pour beaucoup, vous serez tout de même favorablement disposé à l’égard d’un intérieur judicieusement mis en scène. Au pays du staging, il est impensable d’envisager de présenter sa maison autrement ! Toutes les pièces sont « stagées » à grand renfort d’accessoires déco, jusqu’aux toilettes – repeintes bien sûr - dans lesquelles on accrochera un tableau zen au mur et un magnifique miroir au-dessus du lave-mains.


    • Agrandir virtuellement sa maison ou son appartement

      La valeur d’un bien immobilier se calcule, entre autres, sur la base de ses mètres carrés. Mais derrière sa surface, on regardera aussi les possibilités d’agencement qu’offre la maison. C’est pourquoi, l’un des objectifs du staging tel que pratiqué outre Atlantique, consiste à « agrandir » son bien par le simple truchement de la mise en scène. On augmentera le nombre de chambres du bien mis en vente en équipant d’un lit et d’une table de chevet tout ce qui ressemble de près ou de loin à une chambre à coucher … Un appartement de trois chambres + bureau se transforme en un appartement de quatre chambres si l’on stage la minuscule pièce que l’on utilisait comme bureau en une coquette chambre d’enfant ou d’invité.

      Dans cet esprit d’optimisation, le staging consiste à donner une fonction à chaque recoin de sa maison pour en augmenter le nombre de pièces. Une entrée spacieuse pourra faire office de bibliothèque en y installant des étagères et un bon fauteuil ; un dégagement dans un couloir sera présenté comme un coin bureau pour peu qu’on l’équipe d’une table, d’une chaise et d’une lampe à poser …


    • Plaire au plus grand nombre par une déco dépersonnalisée

      Grâce au staging, le visiteur doit pouvoir se projeter en tant qu’occupant du bien qu’il visite. Si la décoration installée pour les besoins du staging n’est pas certaine d’enflammer le visiteur, elle doit tout au moins ne pas déplaire. La démarche : faire table rase de tout ce qui caractérisait le cadre de vie des propriétaires (souvenirs de voyage, bibelots personnels, photos de famille, meubles fonctionnels ou dépassés …) et remplacer l’ancien décor par une décoration consensuelle ! Au programme : un mobilier neutre, dans le registre moderne-classique, avec, pourquoi pas, quelques meubles tendance mais sans aucune audace décorative qui risque de faire hausser un sourcil.


    • « Mettre le paquet » en ayant confiance dans le retour sur investissement

      Si, en France, nous avons l'impression de stager notre intérieur en repeignant une ou deux pièces et en ajoutant un bouquet de fleurs et des coussins colorés à la décoration du séjour, nous sommes à des lieues d’avoir cerné l’esprit véritable du staging. Loin d’être un effort a minima, il s’agit de faire illusion en y mettant les moyens, certain qu'est le propriétaire du retour sur investissement au moment de négocier la vente. C’est pourquoi les américains ont pris l’habitude de confier le staging de leur bien à des stagers professionnels. Il s’agit de véritables designers à qui le client, par l'intermédiaire de son agent immobilier, sous-traite le choix du décor ainsi que la logistique associée. Vos meubles partent en garde-meubles, votre maison se pare de couleurs que vous n’auriez pas choisies spontanément et votre intérieur s’équipe de meubles que vous n’auriez sans doute pas regardés s’ils avaient été exposés dans une vitrine … Mais à ce stade du process de la vente, le décor ne vous appartient plus !


    • Conseil de pro du staging

      « Stager une maison peut remporter ou faire perdre la vente », explique Ashley, agent immobilier à Las Vegas, qui s’occupe de faire un premier état des lieux du bien et de faire intervenir, pour ses clients, un stager de son réseau. « Les clients ne voient pas les options comme les voient les professionnels. Puisque nous faisons cela tous les jours et que nous avons à notre actif des années de staging et de vente de biens immobiliers, nous savons à quoi va ressembler une maison et nous sommes capables de placer cette vision sous les yeux des clients. » Il s’agit donc bien de se détacher de la valeur affective du décor pour l’envisager comme une stratégie de vente.

      Difficile, en réalité, de chiffrer le retour sur investissement d'un staging. Les études aux US s’accordent toutefois à dire qu’un bien stagé se vend entre 6 et 20% de plus que s’il n’avait pas été stagé … Tout dépend bien sûr de la qualité du staging mais surtout, de la qualité du bien au sens large sans oublier la santé du marché au moment de la mise en vente.


    Vous allez aimer

    Questions et Commentaires

Si vous avez aimé... Cliquez sur j'aime