L’architecte Zaha Hadid décède à l’âge de 65 ans

    Réputée pour les courbes contemporaines de ses œuvres architecturales aux allures grandioses, l’architecte anglo-iraquienne Zaha Hadid a marqué de ses réalisations de nombreuses villes du monde, de Manhattan à Miami jusqu’à Moscou en passant par l’Angleterre ou le Maroc.


    Parmi les bâtiments les plus connus, citons le centre aquatique de Londres construit pour les jeux olympiques de 2012, le musée Maxxi de Rome, l’époustouflant centre culturel Heydar-Aliyev dans la capitale de l’Azerbaïdjan ou encore le centre d’art contemporain de Cincinnati - bâtiment emblématique qui lança sa carrière d’architecte et qui reste le premier musée américain construit par une architecte femme.


    Affichage:
    • De Bagdad à Londres

      Née à Bagdad en 1950, Zaha Hadid sait dès son plus jeune âge que construire est son destin. Zaha Hadid grandit en Irak puis étudie les mathématiques à Beyrouth avant de partir pour Londres au début des années 70 afin de concrétiser son rêve de devenir architecte. Elle décroche son diplôme d’architecte de la prestigieuse London School of Architecture et crée sa propre agence en 1979.


    • Un style architectural grandiose

      Sa carrière est marquée par un style architectural grandiose caractérisé par des structures poussant toujours plus loin les limites de la complexité et de la légèreté. Si les bâtiments sont son domaine de prédilection, elle s’intéresse aussi au mobilier et même au design de chaussures … incitant ses détracteurs à la surnommer la « Lady Gaga de l’architecture ». Zaha Hadid est au fil du temps honorée de nombreuses distinctions reconnaissant la qualité de son travail partout dans le monde. En 2004, elle devient la première femme à décrocher le prestigieux prix Pritzker, l’honneur le plus élevé qui soit dans le domaine de l’architecture. En 2008, le magazine Forbes la positionne parmi les femmes les plus influentes du monde. Son héritage survit à travers de nombreuses œuvres de par le monde.


    pub

    Vous allez aimer

    Questions et Commentaires

Si vous avez aimé... Cliquez sur j'aime