Un restaurant au design chaleureux pour une cuisine sans frontières

    Dans le 11e arrondissement de Paris, le restaurant Pierre Sang in Oberkampf offre une expérience unique qui promeut "l'art du bien manger" et fait du repas une véritable rencontre.


    Le décor sert l’esprit accueillant de ce lieu ouvert qui se distingue par son mélange de raffinement et de convivialité. Pierre Sang Boyer, le jeune chef franco-coréen finaliste de l’émission Top Chef diffusée sur M6, s’est offert un restaurant à l’image de ce qu’il aime : faire partager sa passion des saveurs délicates et du contact humain dans un cadre sobre et sans formalisme. C’est au cabinet d’architecture Atelier JMCA qu’est revenue la mission de transformer un ancien bistrot en un restaurant à l’atmosphère design et chaleureuse, à l’image de la cuisine inventive et généreuse du jeune chef.


    Affichage:
    • Un ancien bistrot transformé en restaurant chic et design

      La rénovation complète du lieu fut un véritable défi lié à l’exiguïté de l’espace. L’ancien bistrot planté tout en longueur sur une surface de 12X4m allait devoir intégrer la salle, la cuisine, la plonge, mais aussi les sanitaires handicapés et l’accès de l’escalier vers la deuxième salle en sous-sol. Pierre Sang Boyer souhaitait donner à sa cuisine des allures de mise en scène où les clients puissent voir les plats s’élaborer sous leurs yeux, interagir en direct avec la cuisine et pourquoi pas goûter les mets en cours d’élaboration. L'Atelier JMCA a créé un concept de restaurant - comptoir totalement ouvert qui gomme la frontière entre la salle et la cuisine, où cuisiner devient un show ...


    • Une cuisine sans frontières

      Dans ce lieu où la cuisine se vit dans le partage et avec passion, la cuisine et la salle ne font qu’un. « Il nous est apparu tout naturel de créer une véritable synergie entre la cuisine et la salle » explique Atelier JMCA. Les clients sont au plus près du chef, ils peuvent lui poser des questions en plein service, voire même lui demander à goûter des plats. La cuisine, tout en inox, offre le cadre design immaculé qui sied à l’élaboration d’une cuisine subtile, savamment cosmopolite et audacieusement exploratrice.


    • Une grande table d'hôte multi-fonctions

      L’extraordinaire trouvaille du cabinet d'architecture Atelier JMCA a été la grande table d’hôte / comptoir créée sur mesure. Ce plateau de bois de plus de 6,50m de long sur 85cm de large accueille la partie bar, une grande table d’hôte de la hauteur d’un comptoir classique et, dans sa partie inférieure, tous les éléments réfrigérés d’un bar (tours réfrigérées, machine à glaçons, tireuse à bière etc.). Toute la partie « cuisine / cuisson chaude » se trouve à l’arrière, en face de ce module. Au sol, des carreaux de ciment couleur ardoise complètent ce décor élégant fait de matériaux nobles.


    • Un parallélépipède aux lignes pures

      La grande table d’hôte / comptoir est entièrement constituée de chêne massif et d’inox. Le génie de sa conception réside dans le fait que le volume a été évidé par le dessus, de manière à former un triangle équilatéral qui permette d’y asseoir les convives dans le plus grand confort, sans aucun pied de table dans lequel se heurter ! Ce grand parallélépipède aux lignes pures et contemporaines semble flotter en lévitation. La géométrie et la simplicité des éléments menuisés créent un univers formel presque japonisant.


    • Plus de 2,40m de porte-à-faux

      Un énorme squelette d’acier se loge à l’intérieur du prisme extrudé afin de soutenir le porte-à-faux qui s’étire sur plus de 2,40m de longueur. Si la forme inédite de la table d’hôte apporte une curiosité visuelle à l’intérieur du restaurant, elle ne manque pas d’attirer le regard depuis la devanture. Quelques tables à hauteur d’assise traditionnelle positionnées à la périphérie de la salle invitent à des repas plus tranquilles. Dans cette ambiance contemporaine, les poteaux de pierre, simplement décapés et poncés, dégagent le charme des matériaux bruts.


    • Le design jusque dans les toilettes

      Les toilettes toutes noires offrent une atmosphère élégante et sobre. L'Atelier JMCA a su composer avec les contraintes normatives en terme d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite pour maintenir une ligne élégante et contemporaine jusque dans la partie toilettes. La barre de maintien a été dessinée sur mesure, en acier. La forme de la platine, en acier elle aussi, épouse le dessin hexagonal des carreaux de ciment.


    • Une deuxième salle à l’ambiance tamisée

      Pour exploiter la surface disponible au maximum de son potentiel, la cave qui servait d'entrepôt à l'ancien bistrot, a été transformée en une deuxième salle. L’ancien espace de stockage est ainsi devenu une petite salle de restaurant intimiste et chaleureuse. On y accueille une vingtaine de personnes dans un cadre de caractère à l’ambiance tamisée. Un immense miroir épousant la forme de la voûte sur l’une des parois latérales de la cave donne l’illusion d’un espace démultiplié.


    • Un escalier de bois et d'acier

      Au centre de l’espace, un escalier d’accès en acier et chêne massif relie les deux niveaux. Ses marches en bois brut, son absence de contremarches et son garde corps épuré en acier brossé en font un élément architectural léger et contemporain qui souligne, par un magnifique contraste, le charme de la pierre de taille et l’arrondi des voûtes. Le sol en béton ciré se fond dans l'esprit design de la rénovation. L’accent a été mis sur le minimalisme et la rationalisation des formes - très douces et sobres à la fois - qui rappellent les origines du chef et contrastent avec l'aspect traditionnel et parisien du lieu.


    • Une parfaite optimisation de l'espace

      Un peu à l’image du comptoir du rez-de-chaussée, l’escalier s’est vite imposé comme le cœur théâtral de l’espace du bas. S’il sert principalement d’accès entre les deux niveaux, il constitue une scène idéale pour faire vivre la deuxième salle. On y présente les plats, on s’en sert de banquette, … Cet élément architectural multi-fonctions permet là encore une parfaite optimisation de l’espace.


    • Le restaurant Pierre Sang in Oberkampf

      Le restaurant Pierre Sang in Oberkampf a ouvert au début de l'été 2012. Pierre Sang Boyer y propose aujourd’hui des expériences culinaires variées, allant de la restauration aux démonstrations culinaires, en passant par des cours de cuisine.


    pub

    Vous allez aimer

    Questions et Commentaires

Si vous avez aimé... Cliquez sur j'aime